cached

Chargement en cours...

Pintade bleue

Pascal Furer nous explique pourquoi il a choisi cette race:

J’ai découvert pour la première fois cet animal lors d’un voyage en Afrique du Sud dans le parc Kruger. J’avais également goûté à sa succulente chaire dans plusieurs restaurants. Ces premiers contacts m’ont motivés à en élever. C’est un animal craintif qui aime vivre en groupe. Les coqs se tolèrent parfaitement. La forme de l’animal rappelle celle d’une goutte d’eau et ses plumes aux perles blanches bordées de noir sont prisées des fleuristes pour leurs arrangements. Malheureusement sont cri extrêmement bruant ne permet pas sa détention en zone habitée. Le sexage des individus nécessite beaucoup d’observation de son comportement et de certaines caractéristiques physiques.

La finesse de ses œufs est très appréciée par ma femme, qui les préfère aux œufs de poules. La ponte de 120 œufs annuel est respectable. Comme c’est un animal au caractère très vif, il a besoin de hautes herbes pour pouvoir se cacher. Je les élève dans une volière de 100m2 avec des hautes herbes, arbres fruitiers et buissons à baies.

Eleveurs

Images